[EVENEMENT] 5e Universités d’été du Tourisme Durable – 03-10-19

POUR L’ÉDITION 2019, LE THÈME EST “OBJECTIF ZÉRO”.

Evènement unique en France, les Universités du Tourisme Durable se déroulèrent le 3 et 4 octobre 2019 à La Rochelle. Elles permettent aux entreprises du réseau “Acteurs du Tourisme Durable” et à l’ensemble des professionnels du tourisme d’échanger sur les problématiques liées à l’environnement et de découvrir des solutions concrètes.

2 Journées autour du “Zéro”

En 2020, la France accueillera près de 100 millions de touristes. Il est donc indispensable pour tous les acteurs du tourisme en France de trouver des solutions concrètes pour atteindre le zéro émission, zéro voiture, zéro déchet…

C’est donc à La Rochelle, pionnière en écologie urbaine avec son objectif La Rochelle Territoire Zéro Carbone que s’organise cette édition 2019, sur 2 jours.

La première journée est consacrée à des tables rondes et des ateliers qui permettront de comprendre les enjeux et difficultés du tourisme durable avec des mises en situation pratique.

La deuxième journée s’organise autour d’un “Éducotour” (au choix parmi 2 propositions) afin d’échanger et d’expérimenter des solutions concrètes sur le Territoire de la Charente-Maritime.

La journée du 3 octobre

Tout d’abord, après l’installation de près de 250 professionnels du tourisme, élus, journalistes et autres participants, les organisateurs commencèrent par un discours de synthèse sur le tourisme durable.

Puis, nous avons écouté attentivement les tables rondes autour de différents thèmes :

Table ronde 1 : Zéro touriste vs. overtourisme : entre rien du tout et l’insupportable, où se situe l’optimum touristique d’une destination ?

Avec son expérience passée en tant que directeur du PNR du Marais Poitevin, Yann Hélary nous a présenté de très bons exemples sur un territoire proche et connu. Il a profité de l’occasion pour introduire d’autres sites labellisés Grands Sites. La différence d’avant et d’après cette labellisation est spectaculaire en nombre de retombées, qu’elle soit à l’échelle du flux de touristes, en économie mais aussi en création de déchets et de destruction de la faune et flore. Les comparaisons ne s’arrêtèrent pas au plan national. A l’international, à l’exemple des portiques de Venise pour limiter le tourisme de masse ou à Barcelone, dont les habitants ne veulent plus de touristes.

Présentation de l’outil « Revenue Management de Destination ».

Les intervenants : Gallic Guyot, Charentes Tourisme et Jean Laherrere, RMD Technologies.

Table ronde 2 : Vers un tourisme zéro impact : quel rôle des consommateurs et comment les mobiliser ?  

Pour cette table ronde, les participants expliquèrent le travail du quotidien autour de charte qu’ils appliquent à leur personnel. Sur du copier collé de charte existante ou sur des chartes internes à l’entreprise. Ce qu’il en résulte, c’est le fait que le touriste, pour lui, ce n’est pas visible. Il faut ainsi éduquer le touriste aux gestes du quotidien, sur la limitation de déchets, à leur emprunte carbone s’il prend l’avion, …

Avec 45 minutes de retard, le déjeuner est arrivé !

Retour au travail de chacun

Les ateliers présentés :

N°1 : Zéro budget et budget neutre : comment mettre en place sa politique développement durable avec pas ou peu de budget ?

N°2 : Mon activité zéro déchet x atelier DIY (Do It Yourself)

N°3 : Zéro voiture : c’est possible ! Comment diversifier ses mobilités ?

Animé par Guillaume Cromer, Directeur d’ID Tourism, Marie Santini, Directrice du service mobilité et transport de la Communauté d’Agglomération de La Rochelle, Hélène Rozé-Cénet, Gérante de l’Ecolodge La Belle Verte et Fabien Ferdinandy, Directeur de l’agence Moustic (Appli Loopi).

Nous avons participé à cet atelier, plus proche de nos attentes.

Après la présentation des 4 intervenants, nous avons échangé sur la mobilité en ville, à la campagne et les alternatives à la voiture. Ainsi, les vélos jaunes de La Rochelle ont été pris en exemple tout comme d’autres villes où cette mobilité reste très accessible à la population locale mais pas du tout adaptée aux touristes d’un jour ou à celle descendant du train. Ces portiques fonctionnent à l’abonnement et à la délivrance d’une carte. Une personne du jour ne peut donc utiliser facilement une borne de libre circulation.

Puis le sujet a basculé sur l’autopartage et les cars de la société BlaBlaCar. L’exemple pris par un responsable du CDT Occitanie était intéressant. Utilisateur de la plateforme, ce monsieur prenait l’exemple de tous les jours. Lorsque nous partons en vacances, les trajets sont planifiés et nous créons des invitations d’autopartage. Mais dès lors que nous faisons un trajet de dernière minute, nous ne le faisons pas. Son exemple venait tout simplement qu’en partant de Toulouse le matin, il est venu seul à bord de sa voiture alors qu’il aurait pu remplir son véhicule jusqu’à La Rochelle. Le discours tendait à intégrer davantage l’autopartage dans la mobilité de tous les jours, qu’elle soit établie ou de dernière minute afin de limiter notre emprunte.

N°4 : Un tourisme 100% inclusif : Comment mettre en lien les professionnels du tourisme avec leur territoire ?

Animé par Caroline Mignon, Directrice de l’ATES. Les autres intervenants : Jean-Luc Boulin, Directeur de la Mission des Offices de tourisme de Nouvelle-Aquitaine, Samantha Bertrand, Coordinatrice tourisme et accessibilité à la Communauté d’Agglomération Rochefort-Océan

N°5 : Comment intégrer une alimentation 100% durable dans l’hôtellerie/restauration ?

N°6 : 100% accessibilité

Pour la seconde partie de l’après midi, Original Vélo Tour participa à l’atelier 4. C’est Jean Luc Boulin qui commença sa présentation. Il expliqua l’intérêt d’inclure au tourisme, les habitants qui sont vecteur d’informations, d’accueil et de proposition aux touristes. Il montra l’exemple de Clérac. Leurs anciennes halles se sont transformées en bar, office de tourisme et accueil ou lieu d’animation pour les enfants. Ce site a permis de créer du lien entre touristes, habitants et professionnels du tourisme sur ce territoire reculé.

Puis Samantha pris en exemple son territoire. Les socio professionnels proposent davantage la destination de La Rochelle plutôt que leur propre territoire. Celà ne crée pas de lien entre les hébergeurs, les restaurateurs, les prestataires de services et les actions de l’office de tourisme.

Lorsque nous avons pu ensuite poser des questions ou proposer des témoignages, nous avons ainsi témoigné sur notre Balade journée au fil de la Sèvre Niortaise. En effet, ce produit touristique crée du lien entre professionnels du territoire.

Qu’est ce que la Balade journée au fil de la Sèvre Niortaise ?

Tout d’abord, nous partons pour 2h00 de balade découverte à vélo. Puis, nous nous arrêtons au port de Maillé. Là, nous faisons participer notre partenaire, les Capucines de Maillé avec leurs bateaux électriques. Nous proposons le pique nique vendéen autour de produits du terroir fabriqués par les producteurs visités dans nos balades. Le tout assemblé par notre traiteur, la Devantrine de Bessinnes de Damvix. La partie bateau est guidée pendant 2h00 sur la Sèvre Niortaise. Ensuite, après un court moment de vélo, nous nous arrêtons à la brasserie La Cibulle. Ainsi, Maxime nous présente son savoir faire et nous fait déguster ses bières primées. Nous finalisons notre journée au camping Ô Ptit Marais qui se transforme les vendredis d’été en guinguette avec apéro concert. Nos touristes profitent ainsi d’un package mettant en avant les qualités des professionnels de notre territoire ainsi que les produits du terroir proposés.

Enfin, les universités du tourisme durable se sont finalisées vers 17h30 autour d’un dernier verre de jus de raisin.

Pour finir, nous n’étions pas présents pour la seconde journée autour des éductours dans le Marais Poitevin ou sur La Rochelle. La raison ? Le vendredi 4 octobre se déroulait à Saint Gilles Croix de Vie la 3e rencontre des professionnels Accueil Vélo de Vendée (article à suivre).


  • Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/37/d678247966/htdocs/velo-visite/wp-content/themes/entrada/admin/functions/custom-functions.php on line 964